philippe poupet

®Pierre Mersadier, vue d'atelier (l'Usine)

TUER LE CHIEN, 2011, technique mixte, 200 x 90 x 90 cm.

®Pierre Mersadier, vue d'atelier (l'Usine)

À LA RASPAILLE, 2011, technique mixte, 90 x 170 x 90 cm.

®Pierre Mersadier, vue d'atelier (l'Usine)

UN CHOISI, 2011, technique mixte, 250 x 90 x 80 cm.

®P. Poupet, Ressources poétiques, Les Abattoirs

Pet-de-vieille, Tirer au fer, Un nari, technique mixte, 200 x 90 x 90 cm.

®Philippe Poupet, vue d'atelier

sans titre, 2011, galet, ramasse-boule magnétique, 150 x 10 x 10 cm.

EFFET RÉTRO

 

Chacune de ces pièces semble se compléter l’une-l’autre, dans une succession d’expériences aux dimensions non déterminées et aux règles imprécises. Pourtant, la surface rugueuse de ces structures tubulaires révèle un procédé scrupuleux : Ces formes segmentées et concrétionnées sont en réalité les empreintes de trajectoires d’une boule de pétanque, les traces d’une expérience qui s’est déroulée auparavant, avec plus ou moins de maîtrise. Tel un dessin en 3 dimensions, certaines s’érigent depuis le sol, qui conditione aussi leur dimension archéologique.

Pièces produites par la ville de Cugnaux. Présentée à l’occasion de l’exposition :
Effet rétro – La liberté ou les boules ? Ville de Cugnaux, avril 2011.